Wedding and Event planner
Mademoiselle Big Bang
  •  Organisation   •  A savoir avant de budgéter votre mariage

A savoir avant de budgéter votre mariage

Sans que vous soyez un(e) spécialiste de la planification de mariage, il est assez facile de vous représenter les grandes lignes que peut vous apporter une professionnelle. D’autant que vous avez des informations variées dans l’ensemble du blog. Les personnes faisant le pas pour un premier contact avec Sophia découvrent rapidement que les avantages sont bien au-delà de ce qui est projeté. Vient également très vite une prise de conscience : énormément de détails leur échappent. Sans parler de la connaissance des traditions, des coutumes et des protocoles selon le projet de chacun. A ce titre, les articles du blog sur l’organisation d’un mariage sont riches de renseignements dépassant la simple curiosité intellectuelle.

Aujourd’hui, je souhaite vous apporter quelques conseils et réflexions sur un ensemble d’éléments regroupant un peu tous ces aspects. A savoir, bon pour la culture générale, la planification de votre projet et l’horizon d’une meilleure budgétisation.

 

La budgétisation d’un mariage

Avant de passer du temps à rechercher les prix de différentes prestations et d’initier des calculs pour anticiper le coût de votre mariage, sachez déjà que votre wedding planner en connaît parfaitement la fourchette. Tous les projets diffèrent, et par conséquent l’enveloppe budgétaire adéquate.

La prestance des futurs mariés

Bien que les projets varient d’un couple à l’autre, vous pouvez considérer avec confiance que le poste de l’habillement et des tenues représente un minimum de 12% du prix total. Il faut inclure la robe de mariée et les retouches, les accessoires, la coiffure et le maquillage, le costume du marié et des frais divers.

Dans la prestance, ajoutez les alliances, ce qui avoisine les 2% du montant total.

La cérémonie

Les frais de la cérémonie comprennent le site de son déroulement, les honoraires des officiels et/ou le don à l’église. Auxquels se rajoutent des coûts divers. Consacrez approximativement 2% à cet ensemble.

Priorité à la réception !

Un mariage sans réception est comme un chat qui ne miaule et ne ronronne jamais ; il manque quelque chose… Si l’union est le plus important et le plus sacré pour les protagonistes, c’est pourtant 60% du budget qu’il faut consacrer à la réception.

Ceci comprend les frais fixes, les locations, le catering, voire éventuellement le service, le gâteau de mariage et divers coûts. Ainsi que tout ce qui se rapporte à la musique, que ce soient des musiciens, un DJ, la sonorisation. Et quelques divertissements également.

Photos et vidéos

Préférant évoquer ce poste en le séparant de celui de la réception (puis les photos et les vidéos ont leur importance depuis la cérémonie), 10% constituent souvent un juste investissement pour la photographie et la vidéographie, voire d’éventuelles créations (albums, posters, etc.), et comme toujours des frais divers.

Les fleurs et la décoration

Les 10% du budget que les futurs mariés vont consacrer à ces délicates attentions, se réfèrent aux diverses décorations et fleurs pour la cérémonie, la réception, le bouquet de la mariée (ce n’était pas compris dans les accessoires), les bouquets de demoiselles d’honneur. Parfois l’éclairage est en complément, bien qu’il puisse s’agir de luminaires ad hoc. Vous avez maintenant compris qu’il reste une petite ligne : les frais divers.

Les supports au jour J

Toutes les invitations, la carterie, les éventuels programmes pour les plus grands mariages, les remerciements, l’affranchissement comptent généralement pour 5%. Le petit bonus habituel compris ! Certains futurs mariés souhaitent offrir des cadeaux de bienvenue pour les invités, et concrétiser une attention particulière à leurs parents.

Le transports

Tout organisateur de mariage inclus le transport dans les frais du mariage, ce que les couples eux-mêmes ont tendance à exclure de leur enveloppe budgétaire. C’est d’ailleurs avec ces petits détails que les budgets des futurs mariés ont tendance à exploser. Ce qui ne peut pas se produire avec une wedding planner.

Evidemment, le transport comprend  la location de la voiture pour les mariés et les éventuels trajets pour récupérer les invités à l’extérieur de la ville, sans moyen de locomotion individuel. Divers déplacements préparatoires à l’événement sont également inclus.

 

Déléguer certaines tâches ?

Un article dédié plus précisément à la place des demoiselles et garçons d’honneur sera bientôt publié, avec le détail de leurs rôles respectifs. Sachez dores et déjà que vous pouvez leur déléguer certaines tâches. A charge de la wedding planner de les orienter, voire manager selon l’aisance à remplir leurs missions. A moins que vous ne préfériez qu’elle ne se charge de tout.

Il y a LA demoiselle d’honneur qui se distingue des éventuelles autres intervenantes. De même pour LE garçon d’honneur. La première accompagne la mariée, le second est souvent responsable des alliances et officie comme maître de cérémonie si vous ne faites pas appel à un officiant. Certaines responsabilités en amont du jour J peuvent leur être déléguées. Je vous le déconseille si vous choisissez une wedding planner, car il est préférable qu’une personne unique et professionnelle gère cela. Mais dans l’optique d’une prise en mains totale par vous-même, n’hésitez pas à déléguer certaines tâches. J’attire toutefois votre attention sur le fait que la professionnelle a accès à certaines facilités, lesquelles peuvent vous rendre bien des services.

Des conseils et réflexions sur  un ensemble d’éléments pour la planification de votre projet et l’horizon d’une meilleure budgétisation.